Jeter l'ancre dans la ville du détroit - Maroc authentique
Maroc Authentique

Après la folie Marrakech, les étrangers ont les yeux rivés sur Tanger. A 14km de la côte espagnole, la ville du détroit séduit et son quartier historique se boboïse. Les investisseurs sont nombreux et certains y jettent l’ancre pour des séjours de plus où moins longue durée.

De part sa position géographique idéale, la perle du détroit, entre deux mers, placée entre l’Europe et l’Afrique, a longtemps capté l’attention du monde.
Grâce aux projets de Mohammed VI, Tanger, délaissée par tous de nombreuses années, retrouve sa dynamique et suscite à nouveau l’intérêt.

La ville décolle, les investisseurs y affluent, mais ne sont pas les seuls.
Beaucoup de marocains diplômés rentrent au pays, des retraités européens viennent décupler leur pouvoir d’achat et des étrangers des quatre coins du monde décident tout simplement de vivre l’expérience tangéroise.

Tanger est une ville attachante. On se laisse prendre dans les mailles de ses filets, séduits par son ambiance, son architecture, sa lumière, ses contrastes…

Ville ouverte, elle cultive la différence et entretient son identité multiple.

Sous contrôle International de 1923 à 1956, elle a gardé de cette période sa tradition cosmopolite. Toutes les nationalités, toutes les religions y sont présentes. Français, anglais, espagnols, italiens, portugais, russes, américains…, chrétiens, juifs, orthodoxes…, tous vivent aux côtés des marocains et participent à la vie de la cité.
Le métissage de culture favorise l’adaptation des étrangers.

Cet engouement de la part des étrangers suscite également des inquiétudes. La ville change si vite que certains habitants ne la reconnaissent plus. Des quartiers risquent de perdre leur identité, les prix de l’immobilier flambent, les immeubles en béton poussent comme des champignons et les projets touristiques d’hôtels, de résidences… ne cessent de se développer.




Contact

* Champs obligatoires