Kasbah de Tanger : le passé conjugué au présent - Maroc authentique
Maroc Authentique

Mohammed habite la Kasbah, mais court sans cesse d’un bout à l’autre de la ville de Tanger. Les pièces étroites et les escaliers à n’en plus finir ne lui correspondaient pas vraiment. Il a remodelé sa maison à son image.

« Je suis tombé sous le charme de ce quartier pittoresque, où la majorité des maisons ont été bâtie au XVIIIe ou au XIXe siècle, mais trouver une demeure avec une superficie correcte par étage, où la circulation soit aisée et les pièces lumineuses relevait du parcours du combattant. »

Mohammed jette alors son dévolu sur deux petites maisons de pêcheur, chacune d’environ 120 m2, sans rez-de-chaussée, sur trois étages, qu’il va décloisonner et réunir pour gagner surface et lumière. Il abat des murs, les escaliers alambiqués, supprime les ornements superflus et agrandit les fenêtres pour concevoir un lieu de vie qui offre à la fois un bel espace de réception et un confort total. Couleurs claires et matières brutes sont à l’honneur, sans complètement renier le passé, évoqué par quelques clins d’œil au fil des pièces nouvellement aménagées.

« Lors des rares moments où je suis chez moi, j’aime buller et recevoir des amis. » Mohammed voulait de larges pièces de réception, en complément de sa  terrasse aménagée et fleurie. Il a réservé un étage complet à la cuisine, ouverte sur le salon et la salle à manger, tout en préservant un espace chambre sur chacun des trois étages.

Pour éviter aux habitants de la maison et aux convives de passage de monter et descendre sans arrêt, Mohammed a prévu une salle de bain pour chaque chambre. Chacune possède sa propre personnalité et présente des objets uniques conçus par des Mâalems de la région, avec lesquels Mohammed échange et crée avec passion.

Tags
A découvrir également
Vos réactions

* Champs obligatoires




Contact

* Champs obligatoires